Slider

A l’origine, le promoteur privé a obtenu à la fin des années 80 un terrain de 13 hectares pour réaliser un projet immobilier (pavillons) à vocation touristique. Pour diverses raisons d’ordre administratif, financier et conjoncturel, le projet n’a pas été concrétisé.

En 2010, le promoteur a pris attache avec ASICOM en vue d’un partenariat qui s’est concrétisé par la création de la Société des Infrastructures Aqua-Hôtelières d’Algérie dont le capital a été constitué notamment par un apport en nature  (terrain propriété du promoteur).

La société a lancé, en 2011, un concours national d’architecture pour la réalisation d’un village touristique. Le projet proposé par le bureau d’études Mohamed Larbi MERHOUM a été retenu.